patientez

Les lettres rugueuses

Description :

Planchettes de bois de 16x19 cm sur lesquelles sont collées les lettres.

Chaque lettre est découpée dans du papier de verre et est collée sur une planchette de bois entre deux lignes horizontales. Les lettres sont en écriture cursive parce que le mouvement pour suivre le tracé de la lettre est plus souple, plus fluide qu’il ne le serait pour les minuscules et majuscules d’imprimerie.

Les voyelles sont collées sur des planchettes jaunes, les consonnes sur des planchettes bleues. Les couleurs correspondent aux couleurs des lettres mobiles que l’enfant utilisera avec les dictées muettes.

Dans le cadre d'une remédiation, il est possible de faire figurer, sur la lettre, une indication du sens du tracé par une flèche.

Âge

Dès 4 ans, lorsque l’enfant manifeste de la curiosité, de l’intérêt pendant sa période sensible à l’écriture et la lecture.

Objectifs

  • Associer un son au graphème qui lui correspond

  • Amorce de l’apprentissage de la lecture et de l’écriture par imprégnation sensorielle : tactile, visuelle, gestuelle, phonique.

Manipulation

Lorsque l’enfant a pris conscience d’un son spécifique qu’il retrouve dans divers mots qu’il propose, l’enseignant lui propose de « voir » et de « sentir » le son. L’enseignant présente alors la lettre rugueuse qui correspond. L’enseignant trace la lettre avec l’index sur le papier de verre et prononce en même temps le son. Le mouvement doit être effectué lentement. L’enseignant invite l’enfant à faire de même.

L’enseignant peut aussi proposer à l’enfant de retourner la planchette et de refaire le tracé de la lettre sans modèle, lentement, toujours avec l’index et en prononçant le son. L’enseignant invite l’enfant à fermer les yeux pour tout au long de l’action afin d’intérioriser le tracé.

Manipulation d'une plaque lettre rugueuse

Lorsque l’enfant aura acquis la correspondance phonème/graphème pour une dizaine de lettres, l’enseignant lui proposera alors de construire des mots à l’aide des lettres mobiles et des dictées muettes.

La progression pour les lettres peut varier d’un enfant à un autre. Pour construire cette progression l’enseignant prendra appui sur les besoins liés aux dictées muettes mais il tiendra aussi compte de l’enfant, de ce qu’il connait déjà, des lettres de son prénom, par exemple, de ce qu’il a envie de découvrir, …

Remarques

Le passage des caractères cursifs aux caractères d’imprimerie s’effectue naturellement parce que l’enfant est confronté à un bain d’écrits (écrits aux diverses fonctions, sur différents supports et avec différentes écritures).

L’enfant trace ensuite la lettre avec son doigt, en l’air, dans du sable, dans la farine, dans la semoule, sur la table.

Il passe à l’outil, trace au pinceau mouillé sur un tableau, à la peinture, au feutre, au crayon sur une grande feuille avant de passer sur une plus petite, sur un plan vertical avant de passer au plan horizontal, avec un outil épais puis de plus en plus fin.

L’enfant associe  également la lettre à des collections d’objets, d’images dont le nom contient le son, commence par le son, …

  Télécharger le format PDF


ISFEC Lasalle Mounier Voyelles sur fond jaune et consonnes sur fond bleu
Voyelles sur fond jaune et consonnes sur fond bleu
ISFEC Lasalle Mounier Détail des consonnes
Détail des consonnes